#Interview #Media #Blog

Le Val d'Hérens au 20h00 de TF1 : La Grande Dixence

15 / 08 / 2021 | 20:00

Un colosse de béton au pays des montagnes. Derrière le mur du barrage, un lac qui semble sans limite. Ses eaux viennent de 100 kilomètres à la ronde. Pour remplir cette accumulation de 400 millions de mètres cube d'eau, on a besoin de 33 glaciers. Et le monstre est bien vivant. On nous fait pénétrer dans ses artères : un labyrinthe de 32 kilomètres de galeries, creusé dans la montagne. À l'horizontale et à la verticale, 2 200 marches taillées pour les géants. Une séance de steps quotidienne pour les cinq barragistes. Ils ont pour mission de surveiller le géant.

L'eau du barrage, transformée dans les centrales hydro-électriques de la vallée, sert à fournir l'électricité à 1/5 de la Suisse. Sa construction fut un chantier hors norme : 1 500 ouvriers pendant quinze ans. Pour avoir une pensée pour eux, grimpons à bord du bus de 1951 qui acheminait autrefois les forçats du barrage. À votre arrivée, posez votre valise au Ritz, l'unique hôtel au pied du barrage, où pour avoir des étoiles plein les yeux, il suffit de jeter un œil par la fenêtre. Et avant de partir, vous serez même autorisé à chatouiller le ventre de la bête à vos risques et périls. Une tyrolienne de 700 mètres de long pour un dernier frisson et un autre regard sur ce monument que 100 000 viennent voir chaque année.